Un nouveau modèle atmosphérique a été développé conjointement par Météo-France, et le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (CEPMWF) sous les acronymes ARPEGE (action de recherche petite Echelle grande echelle, qui signifie projet de recherche sur les petites et grandes échelles) et IFS (système de prévision intégré). Ce modèle comprend, entre autres, un modèle atmosphérique de circulation générale (GCM) qui est destiné par la communauté de modélisation climatique Français à utiliser pour étudier l`impact anthropique sur le climat. Une version préliminaire de ce modèle est disponible depuis 1992. Cet article décrit ses principales caractéristiques. Les intégrations de ce modèle de 3 10 ans ayant des résolutions spectrales horizontales de T79 ont été réalisées à l`aide de températures moyennes mensuelles de surface de mer (SST) observées de 1979 à 1988. Les résultats de ces intégrations sont présentés et comparés à la climatologie observée. La comparaison est faite pour les périodes d`hiver (DJF) et d`été (JJA). Il est démontré que le modèle est capable de reproduire la climatologie observée d`une manière généralement réussie. Issu de la collaboration entre le consortium européen ALADIN initié par METEO France et HIRLAM, ce modèle offre des prévisions météorologiques à court terme. Il est indiqué pour les courses côtières de jour. Contrairement à Navimail2, le site Web de Météo France nécessite le téléchargement de fichiers lourds contenant toute la couverture GRIB avec un délai court (6H).

Ensuite, il n`est pas adapté à une utilisation à bord pour le moment. L`Agence météorologique Français prévoit désormais des prévisions gratuites issues des modèles de calcul ARPEGE et arome. Le modèle de prévision numérique planétaire arpège (action de recherche petite Echelle grande echelle) est un élément essentiel pour la prévision opérationnelle du temps à Météo-France. Il fait partie intégrante du logiciel arpège-IFS Senécal, développé et maintenu en coopération avec le CEPMMT. Ce logiciel AAC la rétablissant des applications nécessaires à la prévision numérique opérationnelle permettant AISI d`assurer une es cohérence des calculs effectués dans l`analyse, le modèle et les post-traitements. Avec une nouvelle version tous les 9 mois environ, ce code est en constante évolution afin d`exploiter au mieux la puissance des supercalculateurs, assimiler. les données des nouveaux systèmes d`observation et verbe améliorer. les composantes du modèle de prévision. Le modèle arpège a une durée de vie emporteront supérieure à celle de tous ses prédécesseurs, puisqu`il est utilisé opérationnellement depuis plus de 23 ans contre 8 ans et 7 mois pour le précédent record français détenu par le modèle péridot. Enfin, il est important de mentionner.

que le système opérationnel de prévision d`ensemble à courte échéance, nommé PEARP (prévision d`ensemble ARPege), repos also sur le modèle arpège. Ce système, constitué de 35 membres, vise à appréhender. et quantificateur l`incertitude equivalente à toute prévision météorologique. Sa résolution horizontale est de 10km environ sur la France et de 60km aux antipodes. ARPEGE utilise un ensemble d`équations primitives avec une troncation spectrale triangulaire sur l`horizontale, avec une résolution horizontale variable, avec une représentation des éléments finis sur la verticale et une coordonnée verticale hybride «Sigma-pression».